Philosophie d'intervention
       
 
  Événements
Dons
   
     
Hostorique et mission
Conditions d'admission
Activites
Conseil d'administration 08/09
Partenaires
Liens Utiles
témoignages
blog photo










 
~ Philosophie d'intervention ~
 
   











 

Transmettre les notions
de communication non-violente

Les principes de la communication non-violente reposent sur l’authenticité, l’empathie et la responsabilisation de soi et de ses sentiments. C’est un mode de vie que l’on adopte et qui change la dynamique même de l’individu. Prêcher par l’exemple est devenu notre dicton.

 
   
   
   
   
   
 
 
   
   
   
   
   
   
   
   
 

~ La formation aux intervenants ~

-Rafraîchissement de formation CNV pour toute l’équipe d’intervention
- Formation sur la prévention au suicide et le deuil
-Le secourisme en milieu de travail (renouvellement des notions)
-Formation sur la médicalisation prescrite aux jeunes, échange et participation avec les jeunes sur le comité de défense des droits des jeunes au regroupement.
-Colloque sur la prévention du suicide
-Échange en équipe et aux auberges du cœur sur les rapports amoureux entre résidents dans nos maisons, la violence
-Échange en équipe et aux auberges du cœur sur la violence au quotidien, comment ça se passe après 20 ans,
(20e anniversaire des Auberges du cœur)
-Journée des intervenants, organisé par le regroupement, portant sur l’affiliation sociale, le rapport à soi, le rapport au monde et les pratiques de l’intervention.
-Animation créative
-Formation sur l’affiliation sociale avec les
( 2) auberges de Joliette
-Nouvelle loi de la D.P.J.
-Évaluation du personnel
-Journée de réflexion sur la communication dans l’équipe

 
   
   
   
   
   
     
     
     
     
     
     
     
     
       
       
       
       
       
   

~ Affiliation sociale et lien d’appartenance ~

Étant donné que notre approche d’affiliation considère l’errance des jeunes, non pas comme un phénomène clinique, mais comme un phénomène social qui puise sa source dans la pauvreté et l’effritement des réseaux sociaux, nous allons maintenant aborder les actions et les lieux que nous avons proposés aux jeunes pour qu’ils puissent se ré-associer librement, se recréer un réseau et une appartenance.

Nous croyons qu’il est important de mentionner qu’au fil des années, nous avons toujours réussi à réunir les ressources permettant d’offrir aux jeunes le gîte, l’accès au projet Bouffe, les besoins de sécurité de base par sa ressource d’hébergement et l’accès à une équipe d’intervention 24 heures par jour, 7 jours par semaine.